L’expertise d’un bien immobilier en cas de divorce

L’expertise en liquidation communautaire est utile lors d’un divorce. En effet, après une séparation, il peut s’avérer nécessaire d’expertiser la maison ou l’appartement des ex-conjoints pour en connaitre la valeur réelle. Cela permet d’avoir une évaluation impartiale du bien immobilier.

Le prix juste grâce à un expert immobilier


Lorsque qu’un des deux conjoints désirent racheter la part de la maison commune après un divorce, il va de soi que les intérêts ne chacun divergent :

- Celui qui rachète la maison désire la payer le moins cher possible

- Celui qui vend sa part désire toucher le plus d’argent possible

Cette situation peut bien souvent poser problème, même lorsque le divorce se passe a priori convenablement car une fois que l’argent entre en jeu, personne n’a envie de se faire « flouer ».

Faire appel à un expert pour une expertise permet donc de connaitre la valeur juste du bien, contrairement à une agence immobilière ou à un notaire qui pourrait avantager son client et ne pas être tout à fait objectif.

Concrètement, l’expert défini la valeur technique du bien, comme pour une expertise immobilière classique. Si le notaire le demande, il peut également évaluer la valeur du terrain par exemple, dans le cas où l’un des conjoints aurait fait un apport plus important à l’achat du terrain. Une fois la valeur effectuée, ce n’est pas l’expert mais bien le notaire qui se charge de la répartition. Les situations les plus difficiles sont lorsque le partage ne se fait pas à 50/50.

L’expertise en liquidation communautaire : utile aux 2 parties


Généralement, c’est un des ex-conjoints qui décide de faire appel à l’expert immobilier car il y a un conflit par rapport à la valeur du bien. Puisque le travail sera utile aux deux personnes, la situation idéale serait que les honoraires de l’expert soient divisés par deux. Cela permet que le rapport soit envoyé aux deux parties et qu’il y ait une équité.

Ce fonctionnement est évidemment beaucoup plus sain que si l’une des parties refuse de payer l’expertise puisque ça entrainera encore plus de conflits. Il faut donc que chacun se rende compte qu’une expertise immobilière en liquidation communautaire n’avantagera aucune des deux parties (l’expert pourrait être désavoué). Autant donc opter pour la solution qui apportera le moins de conflits !



Vous désirez plus d’informations sur les expertises en liquidation communautaire ? N’hésitez pas à contacter le bureau d’expertises immobilières Brakel.

contactez-nous

Nous vous recommandons


Proxiled

Proxiled


Pierre Duquesne

Vos panneaux publicitaires led



,


,


Www.proxiled.be

CBC Banque Belfius Credit professionnel CPH Banque Triodos banque Axa Banque P&V assurance Krefima Credimo Crédit foncier Travailleur chez lui